Dernier quartier de lune de mars

Les Jour-Nuit Jumeaux sont venus ! Pour marquer le retour du Joli Temps, le temps se renverse : le jour dure autant que la nuit, et après, les jours vont se mettre à rallonger, et les nuits à raccourcir… C’est parti !

Le jardin est criblé d’une multitude de petites taches vertes : ce sont les feuilles du poirier et du cognassier qui se tiennent prêtes à se dérouler. Tous ces bourgeons sont pleins à craquer…

Près de la cabane à outils, Akariane l’araignée argiope vient de finir sa toile la plus réussie, qui ressemble à une magnifique dentelle. Sous son ventre, il y a des glandes à soie qui fabriquent son fil. Il sort encore pâteux, et avec ses pattes postérieures, Akariane le lisse et l’étire. Akariane peut ainsi choisir la grosseur et la solidité de son fil.

Tout au fond de la fourmilière, tout au fond du jardin, la reine des fourmis reprend la ponte, chouchoutée par ses ouvrières. Elle peut choisir de féconder ou non ses œufs : si elle le fait, ils donneront des femelles, sinon ils donneront des fourmis mâles…

Dans son petit abri sous la terre, au pied du mur de la maison-rocher, Forficula la femelle perce-oreille vient elle aussi de pondre ses œufs. Elle va s’en occuper comme une vraie maman attentive qu’elle est…

Billet publié dans Actualités, Chroniques du jardin
Mot(s)-clef(s) , , , ,

Les commentaires sont fermés.