Dernier quartier de lune de mai

Akariane l’araignée s’est bien débrouillée, depuis sa naissance. Elle a su échapper à tous ses prédateurs, et elle a pu avaler nombre de proies, grâce à ses toiles bien placées. Mais voilà que sa carapace est un peu juste…

Pas de problème ! La voilà qui se déshabille, et qui laisse derrière elle son ancien habit tout vide. Akariane vient de faire sa mue. Maintenant, elle peut vaquer à ses occupations dans une carapace toute neuve, juste à sa taille.

Père Lagronle a beau être un gros hérisson ventru, il n’en a pas moins beaucoup de succès avec les dames hérissonnes. Et voilà que l’une de ces dames vient d’accoucher de cinq magnifiques bébés (dont Lagronle ne s’occupera jamais) qui n’ont… aucun piquant à la naissance ! Est-ce bien normal ?

Mais oui. Au bout de quelques heures, des piquants leur poussent comme par miracle ! Mais ils sont blancs, par contre…

Billet publié dans Actualités, Chroniques du jardin
Mot(s)-clef(s) , , ,

Les commentaires sont fermés.