Des nouvelles de Mistigrise et de ses souriceaux…

Mistigrise la vieille souris ne se fait pas de souci pour trouver à manger. Pendant les Temps Mûrs, ce ne sont pas les graines et les fruits qui manquent…

Pas plus tard qu’hier soir, elle s’est amusée à décortiquer et à grignoter des graines de graminées, alourdies par la pluie, dont la tête penchait vers le sol. Mistigrise n’a eu qu’à les cueillir…

Les souriceaux eux, après leur nuit gourmande, se sont offert une bonne séance de toilette collective. Et voilà que Têtaclac, Têtedelar, Têtedebois, Têtedemule, Têtenlair et Têtapou se lèchent et se re-lèchent mutuellement le pelage, les oreilles et le bout des pattes. Tous ensemble, c’est bien plus efficace et plus sympa que tout seul, et c’est une vraie tradition chez les souris.

Il faut dire qu’ils ont eu des émotions, cette nuit-là, ayant rencontré chacun une charmante souricette, ils leur ont conté fleurette pendant un petit moment… Dans à peine trois quartiers de lune, ils seront papas, mais le sauront-ils ? Ils ont déjà passé leur chemin… Bien plus tranquille en célibataires !

Billet publié dans Actualités, Chroniques du jardin
Mot(s)-clef(s) , , , , ,

Les commentaires sont fermés.