Cascougnol le geai des bois

Pas croyab’ !

Jardinier malgré moi…
Comme les glands sont ma nourriture préférée, j’en fais des provisions. En vue des Froids Temps, je cache ces petits trésors un peu partout : sous la mousse, sous les feuilles mortes, dans des trous, et… quand arrive la mauvaise saison, j’ai souvent oublié mes cachettes ! C’est ainsi que de jeunes chênes voient le jour, grâce aux glands que j’avais enfouis avec soin !

Savoir donner de la voix
Certains jaloux diront que mon ramage ne se rapporte pas à mon plumage… En effet, comme je prends mon rôle de sentinelle des bois très aux sérieux, je n’hésite pas à pousser d’affreuses clameurs pour alerter les habitants de la forêt. Mais mes talents ne se résument pas à ces cris d’alarme : sachez que je suis aussi un excellent imitateur… je contrefais les miaulements de la buse, j’imite la chouette hulotte et plein d’autres oiseaux !

Transport en commun
Étant du genre organisé, j’ai ma méthode pour éviter de transporter mes glands adorés l’un après l’autre. Je les enfourne tout simplement dans mon gosier, et même jusqu’à mon œsophage ! Ainsi je peux déplacer avec efficacité plusieurs glands à la fois dans l’endroit qui me convient. Et là, je les dégorge et je les décortique en toute tranquillité.

Pour un bel oiseau, j’en suis un ! Qui peut rivaliser avec mes couleurs magnifiques ? Personne ! Avec mon plumage rosé, mon croupion blanc, ma queue noire et mes ailes plus bleues que le plus bleu des ciels, je suis assurément le prince de ces bois. Dans le Bois-du-Milan où je demeure, rien ne m’échappe, pas un intrus ne peut entrer sans que je donne l’alarme : Shrééék ! Srééék ! Et, quand il s’agit de me gaver de bonnes choses, je n’hésite pas à sortir de ma cachette. Je connais au jardin un vieux cerisier qui se couvre de fruits bien juteux, à l’approche des Temps Mûrs… Alors, avec mon épouse Castagnette, j’organise des ponts aériens entre le bois et le cerisier…

Vous voulez mes papiers ?

Nom, qualité : Cascougnol, geai des chênes ou garrulus glandarius
Classe : oiseaux – Ordre : passériformes – Famille : corvidés
Régime : Je suis omnivore, c’est-à-dire que je mange de tout. Mais j’ai quand même une préférence pour les glands, les fruits du chêne qui constituent la moitié de mon alimentation. Sinon, je me régale d’autres fruits, de graines, d’insectes, d’œufs et d’oisillons…
Âge : J’ai 15 ans et je suis dans la force de l’âge, mais je connais de vieux geais de 18 ans !
Mensurations : Je suis un bel oiseau de 34 cm.
Poids : Nous les geais, nous faisons le poids (entre 140 et 190 g) !
Habitat : J’adore les forêts de feuillus (surtout les chênes), où je me poste pour monter la garde.
Comportement : Je suis un oiseau très bruyant et difficile à approcher. Dès qu’un intrus arrive, je m’envole en poussant des cris rauques qui alertent tous les habitants de la forêt…
Vol : Vous me verrez rarement voler en plein ciel. Les plus grandes distances que je fais à découvert, c’est pour rallier mon bois à un lieu de régalade (insectes écrasés sur la route, arbre fruitier dans le jardin proche…).
Reproduction : Avec mon épouse Castagnette, nous installons un nid assez haut dans un arbre, où elle pond et couve 3 à 7 œufs verdâtres. Nos jeunes quittent le nid à 20 jours environ.
Signes particuliers : Mes couleurs ! Mon corps est légèrement rosé, mon croupion blanc, ma queue noire et mes ailes noires et blanches. Mais ce qui me rend facilement reconnaissable, ce sont les magnifiques barres bleues azur qui ornent aussi mes ailes.

Les commentaires sont fermés.